résidence du 1er juillet au 30 août 2020

Marianne Vieulès 

née en 1993 

Vit et travaille sur Terre

Jeune artiste diplômée de l’École européenne supérieure de l’image de Poitiers, Marianne Vieulès travaille la narration comme matériau à part entière, entremêlant écriture sans écriture, installation, électronique, programmation et vidéo. Sa pratique d’écriture consiste souvent à amasser des éléments, indices, objets, textes et à les assembler pour créer des occurrences. 

A travers ses histoires elle tente d’aller dans l’espace, de révolutionner internet et de réhabiliter les femmes ayant participé à l’histoire de l’informatique. 

Lors de sa résidence à la Métive elle compte approfondir Now, beloved family, I stop writing; un essai pour situer la naissance de l’informatique dans l’histoire de la Littérature écrit en partie par deux intelligences artificielles, chacune nourrie respectivement par les textes de Ada Lovelace et Lord Byron. Elles esquissent une discussion qui n’a jamais eu lieu de leurs vivants, entre le·la premier·e programmeur·euse de l’Histoire de l’informatique et son père, le poète romantique anglais. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires