en résidence du 8 au 21 novembre 2021 et du 7 au 20 mars 2022

 

MOTIO,expérience immersive

ce projet est soutenu par Cultures connectées – un dispositif de la DRAC et de La Région Nouvelle-Aquitaine.

 

MOTIO, est un projet de création autour de l’introspection profonde, de l’émotion et du lien de l’émotion avec ce qui l’entoure.

Paysages et personnes rythment cette recherche de l’e-motio : ce qui meut de l’intérieur, en lien avec l’extérieur.
C’est à la suite d’un voyage en Islande qu’est née l’idée d’une série de pièces liant paysage et émotion.
9 pièces ont été dessinées et pensées et 2 sont aujourd’hui déjà réalisées.
J’organise ma part de création pour ce projet comme une recherche, une prospection, une association de formes, de couleurs, de matières et de sons, issus des réflexions de ce voyage, comprenant différents formats et médiums. Une partie des pièces intègrent un temps de collaboration et de recherche autour de la fusion entre verre et textile avec le souffleur de verre Vincent Breed.

© Alex Overton

Les pièces mettront en jeu un cheminement et un lien continuel entre elles, pensées comme un récit retraçant ce voyage.
Ce parcours s’organisera autour de deux espaces notant une évolution de formes et d’ambiances. Au sein du premier espace seront installées deux œuvres présentant cartes géographiques et pensées interprétées, parfois inventées. Deux autres créations viendront recréer les éléments d’un paysage mental en relief, réparties entre sculptures de verres, ramification d’argile et tissages suspendus : une ambiance évanescente voir fantomatique, de l’ordre du songe. Dans le deuxième espace où sera présenté la suite de ce voyage et les œuvres qui y correspondent, l’ambiance sera plus prégnante. Elle vient faire part d’une intensité, d’une éruption aussi bien sensorielle que paysagère et s’articule autour de deux pièces textiles. Leurs fils s’évadent et s’entremêlent aux résultats graphiques d’une pulsation, de l’évocation d’une vie interne et puissante. Elles seront complétées par un ensemble de cinq éléments en verre soufflé créant un nouveau paysage visible.
Enfin, une pièce centrale, nommée e-motio, complète cet ensemble : sculpture composée de production graphiques et textiles sur une structure métallique et angulaire, à laquelle s’additionne un dispositif multimédia interactif qui fait le cœur et la cohérence de ce parcours immersif.
E-MOTIO sera une installation de l’artiste Claire Tingaud réalisée en collaboration avec le concepteur multimédia Frédéric Blin durant trois temps de résidence (La Baraque à Méliès de l’association Quatier Rouge, La Métive, La Scène Nationale d’Aubusson) répartis sur la durée du projet. Sculpture sonore, plastique et multimédia, elle s’anime et s’exprime en présence des visiteurs dans l’espace d’installation de la pièce.
Le dispositif multimédia capte l’environnement de la sculpture et transforme ces données en partitions sonores et lumineuses. Des motifs s’orchestrent et tissent des liens, en interaction avec le visiteur, abordant à la fois intensité des paysages humains et géographiques.
Une création qui tend à rendre le sensible visible et vivant. Cette collaboration permet d’établir une discussion entre les œuvres présentées et le visiteur.

Le projet s’étendra à une dimension scénique et vivante, envisagée durant un temps de résidence dans les locaux de la Scène Nationale d’Aubusson avec la présence de l’association de danse contemporaine Libre Cours.

 

© Amandine Blanchet

 

Biographie

Née en 1992 à la Garenne Colombres (92), Claire Tingaud vit et travaille à Aubusson.

​Après une MANMA scénographie – costume, sa recherche entre espace et matière l’amène à débuter un DMA Arts Textile en 2012.

Diplômée en 2014, elle est ensuite lauréate du programme « Voyager pour les métiers d’art » soutenu par la Fondation Culture & Diversité et l’UNESCO, durant lequel elle poursuit sa recherche cartographique à travers deux voyages consécutifs en Indonésie puis au Guatemala où elle côtoie l’intensité des paysages qui infusent.
En 2016, elle poursuit sa traversée géographique jusqu’au Burkina Faso au sein de la résidence d’artistes Design for Peace.

En 2017, elle intègre la formation Art-Artisanat-Design, conjointement proposé par l’ISCID de Montauban et l’Université Jean Jaures de Toulouse ainsi que la Chambre des Métiers du Tarn et Garonne, durant laquelle elle réalisera une résidence au sein des Arts Codés aux côtés des souffleurs de verre de l’Atelier Gamil.

En 2018, Claire Tingaud installe son atelier sur la marche des volcans du Massif Central, en Creuse.

Suite à ces traversées multiples, Claire Tingaud mêle aujourd’hui le textile, le son, et l’installation, fusion entre matérialité et immatérialité, support de son discours. Elle aborde à la fois la matière et l’esprit de la matière, pour atteindre une élévation, l’émotion qui transperce la matière.

www.clairetingaud.com