Véronique Lamendour — Le mot d’après
  • du 26 Mars 2019 au 02 Avril 2019
  • du 20 Mai 2019 au 27 Mai 2019

Ce serait une création sonore où les mots s’empilent, font sens, forment langage, s’opposent, se multiplient jusqu’au vertige de l’incompréhension, et puis se raréfient, soufflés par une vague.

Les mots béquilles seront traqués, ceux qui parasitent, expriment le doute, l’inconfort ; les mots creux, ronflants, qui font croire que l’orateur est habile ; et les mots tus, ceux qu’on devine, qui restent au fond de la gorge et que seul le corps peut exprimer. Le corps, ou la voix qui dans une improvisation vocale, célébrerait le M (celui de mot, de maman, et du verbe aimer).

« Les mots, leur articulation les uns après les autres, et la formation du langage, sont des sujets qui me fascinent. La prise de parole est une forme de prise de pouvoir, dont certains sont exclus. Des exclus par peur, par incompréhension des langues parlées, ou par timidité. C’est plus à ceux-ci que j’ai envie de m’intéresser. Porter mon attention sur les mots qui ne sont pas dits, ceux qui sont dangereux et peuvent brûler. Mon clown, peu bavard, a envie de se frotter aux mots, de projeter ceux qui sont durs à dire, et de rire du trop de mots. Alors, il est possible qu’il s’invite dans cette création, qui serait constituée de textes dialogués, de paroles d’archives (journaux radio, extraits de films), de morceaux de chanson, et probablement de bien d’autres choses encore… Ah oui, du silence. »

Réalisatrice radio depuis 26 ans à Radio France/France Culture

A produit en décembre 2017 son premier documentaire, « le 2ème cri », pour l’émission « Creation on air » sur France Culture.

Réalise aujourd’hui les documentaires « Creation on air » et « L’atelier de création radiophonique ».

A travaillé sur les émissions « Supersonic », « L’atelier du son », et « les Passagers de la nuit » pendant 7 ans.

Plus avant, a travaillé 10 ans sur l’émission « la fabrique de l’histoire », pour laquelle de nombreux documentaires réalisés ont été primés.

A réalisé « les nuits magnétiques » les 2 dernières années de leur existence.

A pratiqué le théâtre comme comédienne pendant 25 ans, et depuis 4 ans s’exerce au clown. L’écriture, la danse et le chant font aussi partie de sa vie.