du 29 octobre au 2 novembre 2019

 

Cette première résidence sera consacrée un projet imaginés par 2 frères, Grégory, artiste, et Vincent Mariscal, chercheur en linguistique et également artiste plasticien. En 2018, nous nous sommes réunis avec l’idée d’écrire autour d’un thème centrale, la Mythologie personnelle et familiale. Nous souhaiterions créer un film documentaire A la recherche d’Antonio Mariscal Alvarez, et le transposer ensuite sur scène.

Ce qu’on appelle «  les mythologies », ce sont toutes les histoires qu’on nous a raconté d’abord, quand on est enfant dans la famille, quand on vit dans un environnement où nos voisins et amis sont proches. Ce sont aussi les histoires qu’on se raconte à soi-même, les petits bouts de vie qu’on rajoute pour se rendre plus forts, plus beaux, plus courageux …

Notre famille à nous est faites d’histoires et de mythologies, celle de l’exil, de l’Andalousie et de la Méditerranée, celle de l’aristocratie perdue ou inventée depuis la mort de notre aïeul consul d’Espagne au Maroc au début du 20ème siècle, une sorte de héros imaginaire, un Don Quichotte de Casablanca …

Nous proposerons également aux personnes qui le souhaitent de venir nous rencontrer pour échanger et partager nos « mythologies personnelles et familiales », réelles et inventées.

 

Grégory Mariscal (Paris)

Chanteur, musicien, auteur et compositeur, Grégory Mariscal a grandi sur les bords de la Loire à Blois. Il intègre dès l’âge de 11 ans des chœurs d’enfants puis d’adultes. Pendant ses études de musicologie, il découvre les musiques de tradition orale et l’improvisation vocale avec Kristof Hiriart, et il commence sous son impulsion à collaborer avec des compagnies de théâtre et de danse en région PACA où il écrira et interprètera musiques et chœurs de scènes. En 2007, il commence à développer son projet de chansons en empruntant le patronyme andalou de la famille : MARISCAL. Soutenu par le Chantier des Francos à La Rochelle et après plus de concerts 200 concerts en solo, il enregistre son premier disque avec Jeff Hallam, bassiste et arrangeur américain sorti le 2 mars 2018. Artiste curieux, aimant les croisements, les rencontres et la recherche, il participe aussi à des créations en tant qu’interprète, accompagne vocalement et scéniquement des acteurs de cinéma et de jeunes artistes de la scène musiques actuelles. Il joue actuellement dans POP UP, un spectacle des compagnies Tours Soundpainting Orchestra (Tours) et Strike Anywhere Performance Ensemble (New York). Il intervient également lors de conférences autour de la chanson et de l’artiste en scène

 

Vincent Mariscal (Namur, Belgique)

Docteur en sciences du langage, spécialiste du discours néomanagérial, Vincent Mariscal a étudié à l’Université de Louvain et vit depuis près de dix ans en Belgique. Cependant, il n’a pas toujours été un mordu de linguistique. Dès qu’il a eu l’âge de tenir un feutre, il s’est exprimé par le dessin et son parcours artistique passera par les arts appliqués. Ses rencontres le mèneront à se passionner, dès l’adolescence, pour l’histoire de l’art et la littérature. Ce cheminement artistique et intellectuel le conduira à l’École nationale supérieure d’art de Bourges (ENSA) où il continuera à pratiquer le dessin, mais explorera aussi d’autres médiums, comme la vidéo ou la gravure, tout en continuant à étudier les courants artistiques qui ont façonné l’histoire de l’art. Suite à sa rencontre avec Jean-Pierre Salgas, alors professeur à l’ENSA, Vincent Mariscal va se passionner pour l’œuvre de Witold Gombrowicz et découvrir, par ce biais, la langue polonaise. De fil en aiguille, il va débuter des études en linguistique à Tours, intérêt amplifié par le fait d’avoir grandi et évolué dans une famille multilingue et multiculturelle. Il enseigne actuellement à l’Université d’Amiens.

 

Le SOLIMA (Schéma d’Orientation des LIeux de Musiques Actuelles) se veut être un instrument de travail entre les acteurs des musiques actuelles, les collectivités territoriales et l’État.

L’objectif du SOLIMA Creuse est de travailler dans la durée au développement des musiques actuelles sur la Creuse, en aménageant les conditions nécessaires à une coopération pérenne et permanente entre les opérateurs privés et les partenaires publics en cohérence et complémentarité notamment avec les objectifs de la labellisation Scène de Musiques Actuelles (SMAC).

 

Photo G. Mariscal : crédit : Claire Desfrançois

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

9 − quatre =

Poster commentaire