© Fred Hocke
Le père, la famille et bien d’autres choses
Une adresse en Espagne au dos d’une enveloppe. C’est ainsi que Manolita, une amie très chère, apprend à 40 ans que son père n’est pas son père. Son père biologique vit quelque part de l’autre côté de la frontière, en Galice. Nous entamons alors un voyage à la recherche de ses origines.
« Jeudi 7 avril 2016. Il est 12h27. J’arrive de Bruxelles où il y a quelques heures encore je travaillais avec un chorégraphe sur sa nouvelle pièce.
J’attends Manolita. Elle est en retard. Ça ne m’étonne pas. Je suis déjà content qu’elle n’ait pas renoncé à faire ce voyage. Je ne sais pas trop bien où elle m’emmène mais je me souviens très bien du moment précis où je lui ai dit que si un jour, elle entreprenait de faire ce périple, elle pouvait compter sur moi. J’ai dit ça presque spontanément, sans réfléchir. Aujourd’hui je ne suis plus aussi sûr de moi. Je me demande ce que je vais faire, je n’ai rien préparé.
Elle arrive enfin, me tirant de ma torpeur. Elle a l’air sereine. Elle sait ce qu’elle cherche. Moi pas. »

 

Plasticien, Fred Hocké travaille l’image sous toutes ses formes : photographie, peinture, dessin, vidéo, animation, lumière, scénographie…À coté d’un travail de recherche personnel principalement tourné vers la pratique photographique et l’installation, il travaille depuis de nombreuses années pour le spectacle vivant. Il co-dirige la compagnie Sans Soucis et For Want Of A Better, collabore avec Habaquq, le Clair-obscur et Mohamed El khatib/zirlib.