en résidence du 13 au 27 novembre 2020 et du 13 au 27 juin 2021

François Dellaca-Minot / Yannick Gonzalez / Maëlys Rebuttini / Angel Rocher / Astrid Larock.

« La vadrouille c’est avant tout marcher » Maëlys Rebuttini

Vadrouille(s) est une recherche sur notre manière d’appréhender l’espace et les rapports humains.

C’est un dispositif protocolaire qui change nos habitudes de déplacements et de communications en opérant de légers décalages d’orientations, d’actions et de rapports au monde pour écrire et (se) raconter une autre histoire cartographique et sociale. Vadrouille(s) est un jeu hasardeux et non anodin.

 

 

Yannick Gonzalez est comédien et joue de la batterie et des clarinettes. Il aime initier des mouvements de recherche collective, réunir des singularités d’univers sociaux et artistiques différents, constituer des équipes. C’est un homme de troupe qui aime travailler en nombre, en extérieur et en intérieur.

En 2020 il travaille pour Alain Françon, Maëlys Rebuttini et sa compagnie VAGUE, Clément Pascaud. Avec le binôme POLIPUS POLIPUS. En tant qu’acteur, musicien et compositeur de la bande originale du premier long métrage d’auto-docu-fiction de Paul Gaillard, La Mauvaisinière. Il écrit et réalise Bords de route, moyen métrage de fiction qui réunit 5 femmes sur les notions de rituel intime, d’absence et de commun. Et poursuit la recherche sur Vadrouille(s) avec les Enivrés.