Après une formation à l’écriture documentaire, Fanny mène des ateliers d’éducation à l’image en région parisienne et se forme à la prise de vue en assistant des chefs opérateurs. Entre 2013 et 2016, elle s’occupe de la programmation du festival Silhouette qui l’ouvre à l’éclectisme des formes courtes, puis se tourne vers la réalisation de films musicaux en se rapprochant de la Blogothèque.
En parallèle, elle co réalise son premier documentaire avec Juliette Guignard, une aventure de cinq ans qui aboutit en 2018 au court métrage Te merau. En 2019, elle est accueillie en résidence par l’association Ty Film pour réaliser un des Portraits d’habitants diffusé aux Rencontres du documentaire de Mellionnec.
Elle écrit aujourd’hui un nouveau film documentaire qui se déroule dans le Nordeste du Brésil, pour lequel elle est accueillie en résidence à La Métive. Une collaboration qui donne également lieu à un atelier cinéma à la maison d’arrêt de Guéret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

cinq × trois =

Poster commentaire