-JOYEUX A-

du 28 août au 8 septembre 2019 / 23 avril au 3 mai 2020 / 23 au 29 septembre 2020

 

Installation 28 porcelaines, textes et images.

Novembre 2019.

Génèse

Le 17 Août 2018, nous sommes en famille pour les 18 ans de mon frère, tout le monde regarde son assiette. Un flot de paroles jaillit de ma bouche, débutant ainsi “ de toutes façons ton gâteau, il n’est pas bon, tout le monde le déteste”.

Ainsi commença mon nouveau projet.

Ma recherche sur le kairos m’amène donc à choisir de travailler sur les anniversaires. Une première phase de travail débute en Novembre 2018 dans l’atelier de porcelaine Mashdesignfrance à Limoges. Cet espace est un atelier de résidence dédié à la création en porcelaine. Le 17 Août, je découvre la puissance révélatrice et commémorative qu’arbore cette célébration de l’anniversaire dont le gâteau devient le symbole. Je me suis mis en quête d’images, j’ai retrouvé des photographies de mon enfance, de mon adolescence, de mes propres gâteaux d’anniversaire. J’ai recréé des dessins de ces gâteaux et je les ai réinvestis en porcelaine. Cette technique m’est apparue évidente dans ce projet car elle permet une préciosité visuelle et une cristallisation physique de la matière. Ces deux termes (préciosité et cristallisation) sont essentiels dans la définition de l’instant comme marqueur temporel.

L’installation Joyeux A sera montrée pour la première fois au Musée du four des casseaux en Novembre 2019 à Limoges et bénéficie d’un résidence à l’ensa pour la fabrication des objets.

© Claire Baudou

PARCOURS

Née en 1986 à Colombes (92), Coline Gaulot vit et travaille à Bordeaux.

Après une licence de théâtre spécialisée dans la scénographie, ses recherches sur l’espace l’amènent à débuter l’École des Beaux arts en 2007. En 2010, elle intègre l’Université des arts de Fukuoka (Japon) où elle étudie la peinture traditionnelle japonaise et apprend à regarder sécher la peinture. Elle définit la détermination et la patience qui lui permettent d’obtenir son diplôme japonais en 2011 puis son Diplôme National Supérieur d’Études Plastiques en 2012 de retour à Bordeaux.

Sa pratique trans-disciplinaire mêle aujourd’hui la performance, la peinture, l’écriture et l’installation. Elle est actuellement résidente à l’Espace 29.

Une résidence de création chez Mashdesign France à Limoges lui permet de commencer une série de porcelaines en Novembre 2018. Ce projet se poursuit actuellement et fera l’objet d’une seconde résidence à l’ENSA de Limoges puis une troisième à la Métive, à Moutier d’Ahun (23) en 2019-2020.

INTENTIONS

«Diplômée de l’École des beaux-arts de bordeaux en 2012, la jeune plasticienne nourrit sa pratique de la peinture avec celle de la perfomance, de l’écriture et de l’installation. Elle crée par série autour de thèmes, de motifs ou de lieux communs tels que le bouquet, le feu d’artifice, la piscine, l’anniversaire. Ce qui caractérise sa démarche est la façon dont elle approche son sujet, en fait un prétexte à la rencontre et au récit.» Cécile Broqua

Ma pratique picturale évolue autour de la notion de kairos qui définit le temps non plus comme une frise linéaire mais comme un point de basculement décisif qui intervient dans la vie. Quelque chose de spécial arrive. Un évènement ponctue. Cette notion m’a permis de mettre au centre de ma pratique la rencontre ( les femmes des Femme-Piscine), le récit (des textes s’acheminent le long de mes objets) et l’instant devenu une quête. L’anniversaire entre en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires