Exposition photographique - Joseph Gallix

  • du au

Suivre un chemin, se perdre, rebrousser, recommencer.
Résidence de recherches - Joseph Gallix

Le temps de la résidence est habituellement caché, ou plutôt non-montré. C’est le résultat qui importe, la finalité qu’on présente aux spectateurs/visiteurs. La Métive a fait le choix de signifier l’importance de ce temps de recherche et de création, qui précède toute restitution, en invitant les artistes, reçus en résidence, à présenter un travail en cours, une étape, comme un arrêt sur image.

L’exposition que propose Joseph Gallix souligne plus encore cette intention, puisqu’il nous invite à le suivre tout au long de son cheminement. Photographe enthousiaste et curieux, il a découvert la Creuse avec la volonté de croiser ce territoire et ses questionnements. Il dévoile les différentes étapes de sa recherche artistique, des errances aux hésitations, des idées à leur mise en œuvre, des tentatives aux impasses, jusqu’aux pistes qui se détachent et s’affirment.

Durant plusieurs semaines, il a construit un rapport fort au territoire et à ceux qui ont croisé son chemin. Il a laissé une place au hasard, à l’expérimentation, à la prise de risque, en allant vers des pratiques hors de sa zone de confort. Il a procédé par strate, rédigeant des listes de ce qui l’a touché dans les espaces traversés, de désirs de photographies. Il est parti d’une recherche autour de la transmission de la culture creusoise, par le lieu, l’objet ou l’oralité. Il a photographié, entre autre, les mines de Lavaveix, les lieux celtiques, les sculptures de Masgot et des habitants rencontrés au fil de ses arpentages.

Puis une évidence l’a rattrapé : L’engagement. Une posture militante qui l’habite et traverse ses différents sujets. Que ce soit dans un contexte social ou intime, il place l’humain au centre pour mieux révéler l’univers dans lequel il se débat. C’est en s’intéressant aux migrations des hommes sur ce territoire qu’il découvre l’histoire des réunionnais de la Creuse. Cet évènement marque encore fortement le département et devient pour lui un sujet de travail au long cours…

Vernissage en présence de l’artiste, vendredi 4 août 2017 à 18h00 
Visite commentée de l’exposition à 18h30.

Soirée suivie du concert Am Ketenes Swing, Jazz manouche, à 21h00, à la Bergerie.

ENTREE LIBRE